Au sec, j'écoute la pluie qui vient frapper la tente. Elle me berce, me relaxe, me détend. J'en ai fortement besoin car ces quelques jours en Finlande m'ont bien découragé.

Amélie a repris l'avion il y a 4 jours en Norvège. J'ai du faire face à la solitude qui m'a donné une grande claque deriière la tête. Quelques moments de réflexion en regardant l'avion s'envoler et ramener Lily et son vélo en France en quelques heures... Et moi, plusieurs mois me seront nécessaires pour en faire autant.
J'ai enfourché le vélo et roulé jusqu'à n'en plus pouvoir. Ma tête ne réfléchit plus, j'observe ce paysage qui se transforme mais mon esprit est ailleurs. Déjà en France je crois.

Je passe la frontière Finlandaise et quitte cette chère Norvège qui m'a accueillie pendant plus de 2 mois. La route ne cesse de monter/descendre, à n'en plus finir. Je passe une journée sur les montagnes russes qui au sommet ne me laisse apercevoir que de la forêt... Des kilomètres de forêt se profilent devant moi. J'atteint une aire au bord de la route. Je suis usé, j'ai roulé sans m'arrêter mais j'en avais besoin. Je plante la tente en me battant dérocement contre les moustiques qui ne me lachent pas. Sous la tente, je suis protégé. Je mange et m'endors en pleine forêt.

Pendant 3 jours, les même paysages ont défilé devant mes yeux. De grandes lignes droites de 6km et de chaque coté de la forêt. Aucune visibilité, seulement des arbres grands, petits, biscornus, cassés, malades... Je deviens fou avec ce paysage, j'ai l'impression de ne pas progresser. Pourtant le compteur tourne, il n'a jamais été aussi vite, je m'emplois à fournir la même énergie pour ne pas perdre de vitesse et sortir de ce paysage de folie. J'ai fini par trouver une parade. Mp3 dans les oreilles, j'écoute cette musique qui m'évite de réfléchir. J'ai baissé la tête et mes yeux suivent la ligne blanche devant ma roue. Ainsi, je peux progresser plusieurs heures sans voir cette forêt infinie...

J'ai atteint Rovaniemi et j'ai passé une journée pour me reposer. Desormais, ma route s'emploie à atteindre Helsinki dans une semaine. Par la suite je pourrais rejoindre la Suède et Stockolhm et non les pays Baltes comme je l'avais laissé envisagé au début de mon périple. L'itinéraire s'est modifié mais le voyage ne change pas pour autant...

J'ai appris que la forêt poursuivait sa route à mes côtés, les piles de mon MP3 sont à bloc, Pearl Jam, Neil Young, Ben Harper... vont m'accompagner pendant ces ténébreux kilomètres !!